RDC/École de guerre : Félix Tshisekedi clôture la formation des premiers Officiers

Le président Félix Tshisekedi. Ph Capture d'écran Enet.

Comme lors de son lancement en janvier 2021, le chef de l'État et commandant suprême des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), Félix Tshisekedi prend part à la cérémonie de clôture, ce lundi 26 juillet, de la formation des 1ers officiers de l'école de guerre au centre supérieur militaire de Kinshasa.

C'est en présence de plusieurs personnalités tant militaires que politiques que le commandant suprême des Forces Armées de la République Démocratique du Congo assiste à cette cérémonie. Lors de cette cérémonie, il sera remis un brevet aux lauréats de cette école de guerre, annonce le programme du jour.

Sur le lieu, la présence de plusieurs autorités, dont le président du sénat , le ministre de la défense, l'ambassadeur de la France ainsi que le gouverneur de la ville de Kinshasa et les généraux, est à signaler.

Dénommé École de guerre de Kinshasa (EGK), cet établissement est le fruit de la coopération militaire entre la RDC et la France. Dirigée par le général de Brigade, Godefroid Muland Nawej, l’EGK a formé les officiers d’état-major en particulier en matière de stratégie, de sécurité et de défense.

Elle a renforcé également les capacités des officiers des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), aux « méthodes asymétriques » utilisées par des « groupes armés et terroristes » qui sévissent dans l’est du pays.

Notez que l'école de guerre de Kinshasa forme des officiers de guerre non seulement pour la RDC mais aussi pour l'Afrique subsaharienne.

Joël Mesa Nzuzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *