RDC-Dossier Minembwe : les militants UDPS plaident pour la démission d'Azarias Rubewra

Banderoles avant l'audition du Ministre de la Décentralisation, Azarias Ruberwa, à l'Assemblée nationale. Ph Enet/Joël Meza.

Banderoles à main, mobilisés comme un seul homme, les militants de l'UDPS, appellent à la démission du ministre de la décentralisation, Azarias Rubewra, accusé d'avoir installé les animateurs de la commune Rurale de Minembwe dans la province du Sud-Kivu, sans informer la hiérarchie.

Présent à l'Assemblée nationale où est attendu le ministre pour venir se défendre quant à ce, les militants de l'UDPS demandent aux députés de sanctionner Azarias Ruberwa, comme cela a été le cas pour l'ancien ministre de la Justice, Célestin Tunda Ya Kasende.

" Nous sommes ici pour demander la démission de Ruberwa, il n'est pas un super homme. Depuis que ce ministère a été créé, c'est lui qui le dirige pourquoi ? Il a installé les animateurs de Minembwe, sans que le président soit informé, et c'est ce que Tunda avait fait aussi en ce qui concernait les lois Minaku- Sakata, et il a démissionné. Donc lui aussi, doit être demi de ses fonctions", a dit le député provincial, Gérard Mulumba dit Gecco , organisateur de ce mouvement anti- Ruberwa.

Il faut dire que de son côté, Azarias Ruberwa, lors d'un point de presse tenue à Kinshasa, avait dit attendre cette invitation pour éventrer le boa dans l'affaire Minembwe.

Il avait en outre souligné qu'il était accusé à tort, car son ordre de mission ne lui donnait pas mandat d'installer lesdits animateurs.

Joël Mesa Nzuzi