RDC/disparition d'un gros diamant : Joseph Kabila sur le banc des accusés

Joseph Kabila Kabange au Sénat/photo de tiers

Joseph Kabila, ancien président de la République démocratique du Congo est accusé d'avoir confisqué " un gros diamant de 822 carats trouvé à Bena Ciswaka en 2005 appartenant à un certain Théodore Mbiya Kalala".

D'après la Nouvelle Société Civile Congolaise (NSCC) coordination du Kasaï-Oriental qui livre cette information à la presse via un communiqué, cette pierre précieuse a une valeur de 1.000.000.000 $.

"Cette pierre précieuse a été confisquée par la plus haute autorité du pays de l'ancien régime, le président honoraire Joseph Kabila Kabange. Considérant la valeur marchande de ce diamant dont le coût s'élèverait à 1.000.000.000$, fortune qui peut valablement et utilement servir à élaborer et exécuter de grands projets pour notre pays en général et notre chère province en particulier(…)", lit-on dans ce document.

La NSSC promet de mener des actions citoyennes pour " obtenir la restitution de ce diamant ou la paie de sa contre-valeur", par Joseph Kabila Kabange. D'où, elle appelle la population Kasaienne à se joindre à elle pour des manifestations des grandes envergures.

La NSSC attend organiser dans le tout prochain jour un point de presse pour donner des amples détails quant à ce.

Joël Mesa Nzuzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *