RDC/Détournement à l’EPST : l’IGF n’a pas négocié pour dédouaner Willy Bakonga

Caricature IGF-détourneurs. Ph IGF

L’Inspection générale des Finances (IGF), annonce qu’elle n’a participé à aucune négociation, à ce jour, avec le parquet général “pour classer l’affaire EPST et abandonner les poursuites contre le ministre Willy Bakonga”, comme cela a été rependu l’après-midi de ce dimanche sur les réseaux sociaux.

Dans un communiqué de presse de l’IGF parvenu à election-net.com, le service de communication de cette institution liée à la présidence de la République indique que “contrairement aux rumeurs faisant état d’une prétendue concertation entre l’Igf, la justice et certains responsables de l’Epst, l’ IGF informe l’opinion qu’elle n’est pas partie prenante dans une quelconque négociation pour le classement sans suite du dossier de la gratuité de l’enseignement”.

Par ailleurs, elle réaffirme l’intégralité de son rapport ayant établi un mégestion au niveau du Ministere de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique.

l’IGF précise, par conséquent que ce dossier est en instruction au parquet général près la Cour de Cassation.

Liévin LUZOLO