RDC: destitution de certains gouverneurs : Tshisekedi opte pour la Céni afin d’organiser les élections

Assemblée provincial du Sud-Kivu. Photo tiers

L’instabilité au sommet des certaines institutions provinciales a été parmi les questions traitées pendant la deuxième réunion du conseil des ministres du gouvernement Sama Lukonde, vendredi dernier.

À cet effet, Félix Tshisekedi a chargé le Vice-premier ministre de l’Intérieur de faire appel à la CENI pour procéder à l’organisation des élections des gouverneurs dans les provinces concernées par des conflits permanents, y compris au Tanganyika où Zoé Kabila venait d’être destitué.

« Préoccupé par l’instabilité au sommet des certaines de nos Institutions provinciales caractérisée par la déchéance de certains Gouverneurs de province et des conflits permanents entre les Gouverneurs et les Assemblées provinciales, le Président de la République a chargé le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires Coutumières de faire appel à la
Commission Électorale Nationale Indépendante (CÉNI) pour procéder à l’organisation d’élections de Gouverneur dans les provinces concernées », souligne le compte rendu du conseil des ministres.

Par la même occasion, Félix Tshisekedi demande au VPM de l’intérieur d’organiser, par la suite, des séminaires réunissant les assemblées provinciales ainsi que les Gouverneurs « pour trouver un modus operandi qui apporte la stabilité dans nos provinces ».

Ituri, Tshopo, Tanganyika, Kasaï oriental, sont entre autres provinces où les gouverneurs ont été destitués par leurs assemblées provinciales.

Liévin LUZOLO