RDC/Désignation du président de la CENI: Jean-Pierre Bemba se prononce

Le président du MLC, Jean-Pierre Bemba Gombo. Ph de tiers.

La question sur la désignation du remplaçant de Corneille Nangaa à la tête de la commission électorale nationale indépendante (CENI) continue à diviser les confessions religieuses en République démocratique du Congo (RDC).

Alors que les violons ne s'accordent pas entre pères spirituels, ces derniers vont reprendre les discussions ce lundi 05 octobre afin de parvenir à la désignation d'un candidat consensuel.

Bien avant cela, le président du Mouvement pour la libération du Congo (MLC), Jean-Pierre Bemba, appelle les confessions religieuses à se surpasser afin de trouver un consensus dans le délai leur accordé par l'assemblée nationale (72 heures).

D'après lui, cela évitera au pays une crise post électorale, socle du sous développement des pays africains en général et de la RDC en particulier.

"J'exhorte les confessions religieuses à maintenir leur rôle de l'église au milieu du village, pour garantir au pays, à travers leur choix, la sauvegarde de la paix, de l'unité et de la concorde nationale. Les crises post électorales sont à la base du retard de développement qu'accusent nos pays africains", dit-il et d'insister :

"J’encourage donc les confessions religieuses à œuvrer pour des élections démocratiques, transparentes et inclusives, afin de permettre à notre pays d’atteindre le développement économique et le progrès social. Pour ce faire, j’implore les confessions religieuses à se surpasser et mettre à profit les dernières 72 heures accordées par le Président de l’assemblée nationale en vue de désigner par consensus le futur Président de la CENI", lit-on dans un communiqué signé par Jean-Pierre Bemba, consulté par Election-net.com, ce lundi 05 octobre.

Joël Mesa Nzuzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *