RDC : des morts dans les prisons au Kasaï Central

Des detenus à la prison de Kisangani/ pH d’illustration

C’est au cours d'un entretien exclusif avec élection-net.com que l’ONG Enfant avenir (ENAV) a fait savoir la situation sanitaire des prisonniers dans les maisons carcérales et l’attention particulière portée sur l'alimentation à la prison centrale de Kananga.

l'ONG Enfant avenir fait état d’une situation désolante et douloureuse pour les prisonniers détenus à Tshimbulu(Dibaya) et Luiza. Situation dans laquelle elle fait le bilan d’au moins 6 morts entre janvier et juin de cette année en cours à Luiza et 2 à Tshimbulu. Parmi les différentes causes de cette situation alarmante, Maître Pierre Bibombe note le surpeuplement au cachot de la deuxième ville du Kasaï Central qui reçoit jusqu’à ce jour des nouveaux prisonniers alors que le local est déjà rempli par rapport à sa capacité d’accueil.

En outre, le coordonnateur pays de cette organisation ajoute les détentions irrégulières suite à l'absence des magistrats au tribunal de paix de Tshimbulu récemment nommés et aussi l'accès difficile aux soins de santé et la ration alimentaire aux détenus dans les prisons de cinq territoires du Kasaï Central.

"La situation qui sévit dans les prisons de nos territoires de détention de hors la loi est à craindre. Les autorités ne privilégient que la prison centrale de Kananga au détriment d'autres des territoires, il n'y a pas longtemps, il y a eu le ravitaillement en vivres et médicaments par le gouvernement central à Kananga. Cette injustice est une violation grave des droits de l'homme. Ces détenus doivent être jugés, ils ont droit aux soins de santé, à la ration alimentaire", a-t-il déclaré avant d’exhorter :

"Le désengorgement des maisons carcérales et l’amélioration de la qualité de soin de santé à accorder aux prisonniers pourraient être une solution qui peut lutter contre cette atroce situation, car bien que privé de la liberté, un prisonnier mérite une alimentation saine, le soin de santé adéquat et un espace vital sain pour une bonne survie."

Jean Claude Shamois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *