RDC: “Des miliciens commencent à mener des combats asymétriques”( Aimé Ngoy Mukena)

Photo d'illustration

Ecouter cette information

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) poursuivent la traque des groupes négatifs dans plusieurs coins de la République Démocratique du Congo (RDC). C’est ce qu’affirme le ministre national de l’intérieur Gilbert Kankonde, lors de la 53ème réunion du conseil des ministres tenue le vendredi dernier.

Du côté de l’Ituri, soutient-il, le Gouverneur de Province a lancé le projet dénommé « Ensemble pour la sécurité et la paix à Djugu » financé par le « STAREC » et à exécuter par des ONG pour une durée de deux ans.

Le Ministre de la Défense Nationale et Anciens Combattants, quant à lui, soutient que le travail abattu par les Forces de sécurité a permis de réduire la capacité de nuisance des groupes armés. C’est ainsi que ces forces négatives s’attaquent désormais à des milieux ruraux.

“Les traques menées régulièrement par les FARDC ont affaibli les milices, ce qui conduit à des redditions, et au changement de stratégies de celles-ci, qui commencent à mener des combats asymétriques”, a fait savoir Aimé Ngoy Mukena.

En rappel, plusieurs groupes armés insecurisent l’Est de la République Démocratique du Congo en particulier. Des rebelles ADF, des miliciens CODECO, maï maï et d’autres groupes subversifs commettent des exactions contre la population civile.

Dieubon Mughenze