RDC/ Départ de la MONUSCO : Bintou Keita en mission d'évaluation au Tanganyika

Bintou KEITA. Ph de tiers.

En prélude du départ des forces onusiennes, prévu le 30 juin 2022 dans la province du Tanganyika, la cheffe MONUSCO Bintou Keita est en visite officielle dans ladite province pour évaluer l’évolution du processus de transition qui doit aboutir à ce départ.

Pour ce lundi 15 novembre 2021, la cheffe de la MONUSCO Bintou Keita et le Représentant spécial adjoint pour la protection et les opérations au sein de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo, Khassim Diagne, étaient en réunion avec Dieudonné Kadoma, Gouverneur intérimaire du Tanganyika.

"Excellente réunion avec Dieudonné Kadoma, Ministre de l'Intérieur qui assure l’intérim du Gouverneur de Tanganyika, et autres membres du cabinet provincial. Nous échangions sur ce qu'il nous reste à accomplir ensemble avant le départ de la Monusco de la province en 2022", a déclaré Khassim Diagne.

Il faut signaler que ce départ sera compensé par l’ouverture d’un bureau du Programme des Nations unies pour le développement et autres agences des Nations unies, selon Jean-Pierre Lacroix.

Quant à la présence militaire, elle demeurera dans le nord, comme l'expliquait il y'a peu, le secrétaire général adjoint des Nations unies aux opérations de maintien de la paix.

" Il y a encore un problème, des différends plus aigus de violences de groupes armés. C’est pour cela qu’une présence militaire sera maintenue dans le Nord du Tanganyika pour pouvoir travailler étroitement avec les FARDC", disait-il.

Joël Mesa Nzuzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *