RDC: déchu, «Comment puis-je vous croire en l’absence d’un acte juridique voté dans ce sens par notre chambre, »,s'interroge Jean-Marc Kabund

Jean-Marc Kabund l'ex premier vice-président de l'assemblée nationale saluant la foule lors de son retour à Kinshasa ©Photo de tiers

L'ex premier-vice président de l’Assemblée nationale dit attendre les procès - verbaux  de la séance plénière du 25 mai dernier de sa destitution du bureau de la chambre basse du parlement. Jean-Marc Kabund  qui accuse réception de la notification de la présidente du bureau Jeanine Mabunda s'étonne qu'il a été déchu de ses fonctions alors que  des documents attestant son éviction du bureau n'ont pas été annexés.

Une copie de la lettre d'accusé de réception de Jean-Marc Kabund à la notification de la présidente de l'Assemblée Nationale Jeanine Mabunda

« Comment puis-je vous croire en l’absence d’un acte juridique voté dans ce sens par notre chambre, moi je n’ai pas pris part à ladite séance plénière », écrit-il. en accusant réception de la lettre signée par la présidente de l assemblée nationale Jeanine Mabunda.

RDC: l’Udps considère “inopportun” la désignation d’un autre député pour remplacer Jean-Marc Kabund du bureau de l’Assemblée nationale.

L'Union pour la démocratie et le progrès Social dans  sa déclaration politique du 28 mai dernier, accuse le Front Commun pour le Congo (FCC) d'avoir donné “un coup fatal” à la coalition FCC-CACH à travers cette destitution et a refusé de proposer un autre candidat après l'éjection de leur président ai du haut de la tribune de l'Assemblée Nationale ,cependant le parti de sphinx a prévenu  les députés pour se présenter à ce poste.

RDC: discordance à l’UDPS au sujet du remplacement de Kabund

La bataille pour la succession de Jean-Marc Kabund au poste du vice président du bureau de l'Assemblée nationale divise le parti présidentiel,cette situation pousse les alliés au sein du cap pour le changement à convoiter à vouloir  ce poste au cas où l'Udps maintenait sa position.

Un jour apres l’éviction de Kabund ,Didi Manara prévient : « si l’UDPS ne veut pas de ce poste, nous allons voté quelqu’un d’autres, soit de l’UNC

Le directoire du parti présidentiel prend acte de la destitution de Jean-Marc Kabund-a-Kabund quand bien même n'ayant pas suivi de procédure normale, et appelle à des propositions pour son remplacement, cela en contradiction avec la position prise par le secrétariat général qui veut la chaise vide tout en encourageant le désormais ex premier vice-président de l'Assemblée nationale à saisir la justice au regard de la procédure cavalière conduisant à déchéance.

Patrick Félix ABELY