RDC : début des États généraux de l'ESU à Lubumbashi

Attendus depuis plus de 25 ans, les travaux des États généraux de l'Enseignement Supérieur et Universitaire ESU ont débutés ce vendredi 10 septembre 2021 à Lubumbashi.

Pendant 5 jours, les professeurs, les administratifs et les politiques intervenant dans le secteur de l'enseignement feront un diagnostic sans complaisance du fonctionnement de l'ESU en RDC.

"Déjà à Lubumbashi pour les travaux des états généraux de l'ESU. À ces assises, nous allons, avec les intelligences du pays, réfléchir sur les grandes réformes de notre secteur et prendre des décisions qui nous permettront de répondre aux normes internationales: système LMD, une nécessité", a dit Muhindo Nzangi, ministre de l'ESU au cours d'un point de presse tenu le jeudi dernier à Lubumbashi.

En rappel, le 21 août dernier, le ministre de l'ESU avait déclaré au conseil des ministres que ces états généraux visaient notamment à relever, redresser, requalifier et innover le système de l’Enseignement Supérieur et Universitaire en République Démocratique du Congo. Ce, conformément au pilier 11, Axe 51 du Programme d’Actions 2021-2023 du Gouvernement.

De ces assises, les praticiens et partenaires de ce secteur dégageront des options et des recommandations concrètes dont la mise en œuvre permettra au Gouvernement de relever les défis qui impactent négativement le système éducatif congolais.

Il s’agit entre autre de l’inadéquation entre la formation universitaire et le monde de l’emploi ; Et la difficulté d’entreprendre des recherches axées sur des solutions des problèmes de la société.

Pompon BEYOKOBANA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *