RDC : dans sa fuite, Willy Bakonga a été arrêté à Brazzaville

Willy BAKONGA ministre national de l'EPST avec quelques élèves de Kinshasa © Photo de tiers

C’est sur la chaîne de télévision France 24 que la nouvelle a été annoncée ce mercredi 21 avril dans la matinée. Willy Bakonga, le ministre sortant de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique, a été arrêté en République du Congo, précisément à Brazzaville.

Poursuivi par la Justice pour des présumés détournements de fonds dédiés à la gratuité de l’enseignement, Willy Bakonga était, sûrement, dans sa fuite, pour échapper à la justice congolaise.

Selon l’Agence France Presse (AFP), il a été débarqué d’un vol en partance pour Paris, pendant qu’il était convoqué au parquet le 16/04/2021.

Pendant ce temps, Willy Bakonga est détenu dans les locaux du Centre d’intelligence et de documentation du Congo-Brazzaville, selon l’AFP. Cette opération a été faite sur demande de Kinshasa qui sollicite également son extradition, indique la même source.

C’est depuis le vendredi dernier à 12 heures de Kinshasa que Willy Bakonga était attendu pour être auditionné pour des faits lui reprochés, notamment le détournement de fonds de la gratuité de l’enseignement.

À l’issue de l’audience, Willy Bakonga n’avait fait aucune déclaration à la presse. À suivre !

Liévin LUZOLO