RDC/Cybercriminalité : Didier Budimbu dédoublé

Didier Budimbu, Ministre des hydrocarbures. Ph de tiers.

Le ministre des Hydrocarbures, Me Didier Budimbu est victime de la cybercriminalité ces derniers jours, indique un communiqué de la cellule de communication du Ministère des Hydrocarbures parvenu ce mercredi 14 juillet à la rédaction d’élection-net.com.

Selon ce document, “un groupe des personnes malveillantes se font passer, via les réseaux sociaux, pour le ministre des hydrocarbures, Didier Budimbu Ntubuanga, mettant en avant ce numéro de téléphone +243 970 138 162 pour exiger de l’argent aux paisibles citoyens. Leur démarche malsaine consiste à promettre une probable embauche au sein du ministère”.

Par conséquent, la Cellcom du ministre Budimbu”appelle à la vigilance des uns et des autres pour ne pas tomber dans le panneau, et il est conseillé, à ce sujet, de contacter le service susmentionné à travers son adresse mail :[email protected] cd”.

Ci-dessous l’intégralité du communiqué du ministère des Hydrocarbures :

Communiqué de presse

Le service de communication et presse du ministère des hydrocarbures porte à la connaissance du public qu’un groupe des personnes malveillantes se font passer, via les réseaux sociaux, pour le ministre des hydrocarbures, Didier Budimbu Ntubuanga, mettant en avant ce numéro de téléphone +243 970 138 162 pour exiger de l’argent aux paisibles citoyens.

Leur démarche malsaine consiste à promettre une probable embauche au sein du ministère.
En conséquence, le service de communication du ministère des hydrocarbures précise ce qui suit :

  1. Ces agissements n’engagent nullement la personne du numéro un du ministère qui ne s’y reconnaît pas.
  2. Par ce fait, l’attention collective étant attirée, le service de communication du ministère des hydrocarbures prend à témoin l’opinion afin de dénoncer ce groupe de personnes dans le souci de démanteler ce réseau maffieux.
  3. Appelant à la vigilance des uns et des autres pour ne pas tomber dans le panneau, il est conseillé, à ce sujet, de contacter le service susmentionné à travers son adresse mail :[email protected] cd
  4. Enfin, le ministre se réserve le droit de saisir les instances judiciaires dans le but d’y mettre un holà et décourager toutes velléités de nuisance de ces personnes mal intentionnées.

Service de communication et presse du ministère des hyydrocarbures.

Liévin LUZOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *