RDC/Crise due à la covid19 : affecté, Congo Airways frappe à la porte du FPI

Un appareil de Congo Airways en plein vol. Photo de tiers

Ecouter cette information

Depuis la déclaration de la covid19 en République Démocratique du Congo, la compagnie aérienne congolaise, Congo Airways, encaisse des revenus très faibles ne pouvant pas permettre à la société de bien fonctionner, a dit le Directeur General de cette entreprise publique, Désiré Balazire, à Radio Okapi ce mardi 14 juillet.

L’on se souviendra également que c’est cette compagnie que le gouvernement central utilise pour rapatrier les congolais bloqués à l’extérieur suite aux fermetures des frontières des nations. Ce, pour stopper la propagation du coronavirus. Mais malgré ces rotations, le DG de Congo Airways a indiqué que ces revenus sont très faibles pour pouvoir faire fonctionner son entreprise.

« Pour le moment nous avons des manques à gagner importants, pas parce que nous ne voulons pas. Notre activité principale c’est pouvoir voler, nous devons transporter les passagers et le cargo. Il y a quelques vols très rares qui se font au niveau du cargo et puis aussi il y a des vols des rapatriements des compatriotes qui sont bloqués dans les pays étrangers et aussi quelques affrètements mais ce sont des revenus qui sont vraiment très faibles qui ne peuvent pas nous permettre de bien fonctionner », » a-t-il déclaré dans une interview à Radio Okapi.

Et pour palier à cette situation, renseigne la même source, le directeur général de Congo Airways a révélé que son entreprise a fait une demande au Fonds de Promotion de l’Industrie, (FPI) qui pourrait leur répondre incessamment.

« Nous avons soumis notre demande au FPI, donc le dossier est en cours et dans les prochains jours nous serons fixés, la réponse à cette demande se fait toujours attendre », a-t-il dit.

Désiré Balazire a, enfin, ajouté qu’il est également en pourparlers avec le gouvernement Ilunkamba pour épargner l’entreprise de la crise économique due à la covid19.

Liévin LUZOLO