RDC/Crash des hélicoptères FARDC: la commission défense et sécurité de l'Ass. Nat exige du gouvernement des enquêtes approfondies

Un hélicoptère de l’armée congolaise vole au-dessus des troupes rwandaises en préparation d’une opération conjointe à Goma, dans l’est de la RDC, 25 février 2009.

Le 30 et 31 décembre 2020 ont été les jours les plus longs pour les forces aériennes des FARDC qui ont connu deux drames successifs au cours d'une opération dans le trajet Mambasa-Kisangani.

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo ont perdu 7 militaires dont quatre pilotes. La commission défense et sécurité de l'assemblée nationale demande au gouvernement de diligenter des enquêtes pour élucider les circonstances exactes de la survenance de ce drame.

Au gouvernement de la République, "… d'élucider avec diligence à travers une enquête approfondie, les circonstances malheureuses et exactes de ce double accident et d'autres crash enregistrés ces derniers temps par les aéronefs des FARDC afin d'une meilleure prise en charge du secteur"peut-on lire dans une correspondance de cette commission signée ce 04 janvier 2021, par sa présidente Jaynet Désirée Kabila.

Rappelons que le premier hélicoptère a été annoncé disparu quelque temps après son décollage pour être retrouvé à près de 120 Km de Kisangani, et le second qui était allé au secours du premier lui aussi a connu un crash à 57 kilomètres de la même ville. Tous ceux qui ont pris place à bord ont péri dans le trajet.

Bivince Mpungu