RDC-Covid19 : vers un possible confinement

Boulevard du 30 juin à Kinshasa lors du confinement. Ph de tiers

C'est en tout cas ce que rapporte le porte-parole du gouvernement de la République Démocratique du Congo (RDC), le Ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya Katembwe, dans son compte-rendu de la trentième réunion du Conseil des ministres, tenue vendredi 26 novembre 2021 par visioconférence et présidée par le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge.

À cet effet, le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention a informé le conseil de la situation globale de la pandémie à Covid-19 dans le pays.

"Au regard de la montée du taux de contamination en Europe et la découverte d'un nouveau variant en Afrique Australe, il a proposé au Gouvernement une série de mesures pour prévenir contre une éventuelle nouvelle vague. Il s'agit notamment de :

  • La restriction des mouvements des personnes : possible confinement, renforcement du couvre-feu, limitation des rassemblements, réaménagement du travail dans l'administration ;
  • La surveillance renforcée au niveau des frontières avec notamment des Tests Rapides antigéniques ou PCR rapide à l'entrée et à la sortie;
  • La surveillance génomique : identification et caractérisation moléculaire des variants préoccupants venant de l'extérieur ou de l'intérieur ;
  • La standardisation de la prise en charge au niveau des Centres de Traitement Covid-19 à travers des protocoles des prises en charge médicale, fourniture des médicaments et bombonnes d'oxygène aux hôpitaux et amélioration de la référence médicale ;
  • La sensibilisation et la promotion des gestes barrières : lavage des mains, port du masque et distanciation sociale", peut-on lire dans le compte rendu du porte-parole du gouvernement.

D'après toujours ce document, "ces mesures feront l'objet d'une réunion du Comité Multisectoriel de riposte pour examen et approbation avant leur mise en œuvre. Elles devraient être complétées par la vaccination qui, elle, pourra nous ramener progressivement à une vie normale".

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *