RDC/Covid19: le parti de Félix Tshisekedi traduit en justice

Quelques militants de l'UDPS à Goma

l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), parti présidentiel, a été traduit en justice "pour non-respect des mesures barrières", dans la province du Lualaba, indique le site d'informations en ligne 7sur7.cd.

Selon la même source, il s'agit d'un groupe de jeunes de la province de Richard Muyej qui a porté plainte contre le président fédéral de l'UDPS, Fana Musangu et tous les militants de l'UDPS depuis le lundi 28 décembre.

"Le Chef de l'État que nous respectons, a refusé le regroupement de plus de 10 personnes. Aujourd'hui, on a été scandalisé de voir des militants de l'UDPS, qui est un parti au pouvoir, réunir plus de 100 personnes entrain de chanter. Nous entant que jeunes de Lualaba, on ne pouvait pas laisser ça", à déclaré à 7sur7.cd, Twiska Déjà, coordinateur de la Ligue Nationale des Optimistes, structure plaignante.

Fana Musangu et d'autres militants UDPS/Lualaba s'étaient réunis le lundi pour lire un mémorandum au sein de l'assemblée provinciale. Ils ont demandé au président Tshisekedi de "mettre fin à la spoliation de différentes concessions de l'État dans la ville de Kolwezi", note la même source.

Rédaction