RDC/COVID19 : le Gouvernement redoute la deuxième vague et prévoit d’annoncer des nouvelles restrictions ce vendredi

Le ministre David Jolino Makelele. Ph de tiers.

Ecouter cette information

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo, RDC devra annoncer ce vendredi, 20 novembre, des nouvelles restrictions pour faire face à la remontée des cas positifs dûs au coronavirus.

L’annonce a été faite mercredi, 18 novembre par le ministre de la Communication et Médias, David-Jolino Diwompovesa Makelele au sortir de la réunion du comité multisectoriel de la riposte à la pandémie COVID-19.

” S’agissant de la contamination, il a été démontré par des intervenants scientifiques, médecins en particulier le Professeur Muyembe que cette tendance est véritablement à la hausse et elle est dangereuse parce qu’elle peut émaner de la deuxième vague qui prévaut actuellement en occident et dans l’Orient. Nous avons de fortes craintes que si cette vague arrive au Congo que cela ne nous prenne au dépourvu. C’est la raison pour laquelle, le gouvernement entend anticiper tout cela en prenant les mesures qui conviennent à cet effet. On avait constaté qu’il y a un relâchement de mesures barrières au sein de la population et le comité a décidé d’intensifier d’une part la communication, d’autre part de rappeler les mesures barrières qui sont de mises à suite de disparitions légales et réglementaires qui ont été prise à cet effet (…) Il a été décidé enfin que cette réunion se poursuive le vendredi avec des mesures concrètes qui seront annoncées et qui diront la détermination du gouvernement à faire face à cette nouvelle situation et à la nouvelle vague”, a indiqué le ministre cité par le site d’informations actualitécd

Depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020, le cumul des cas est de 11.918, dont 11.917 cas confirmés et 1 cas probable. Au total, il y a eu 323 décès (322 cas confirmés et 1 cas probable) et 11.190 personnes guéries.
Les 22 provinces touchées : Kinshasa 8.937 cas ; Nord-Kivu 1.165 cas ; Kongo Central 542 cas ; Haut-Katanga 374 cas ; Sud-Kivu 336 cas ; Ituri 183 cas ; Lualaba 124 cas ; Haut-Uélé 92 cas ; Tshopo 68 cas ; Nord-Ubangi 37 cas ; Equateur 21 cas ; Sud-Ubangi 7 cas; Tanganyika 6 cas; Kwilu 6 cas ; Maniema 4 cas; Kasaï Oriental 4 cas; Haut-Lomami 1 cas ; Kasaï 1 cas ; Kasaï Central 1 cas ; Kwango 1 cas et Tshuapa 1 cas.

José-Junior Owawa