RDC/Covid-19: Un cas positif venu de la Tanzanie, intercepté à la frontière à Goma (officiel)

Dr. Kanyere Kakule Moise, Ministre provincial de la santé du Nord-Kivu. Photo de Tiers

Un cas testé positif au coronavirus à partir de la République du Rwanda a été intercepté à la grande barrière de Goma par les services de la santé, puis ramené dans son pays d'origine pour y être soigné.

Selon le ministre provincial de la santé, Dr Kakule Kanyere Moïse, qui a livré cette information à l'opinion ce mardi 26 Mai 2020, ce sujet tanzanien, qui conduisait un véhicule transportant les vivres a été empêché de fouler ses pieds sur le sol de la Province du Nord-Kivu, par crainte d'être à la base d'une nouvelle contamination en masse, Et/ ou propager cette pandémie.

Par ailleurs, il a indiqué que c'est grâce à l'alerte venue du Rwanda que ce sujet tanzanien a été appréhendé avant même de fouler ses pieds sur le sol congolais.

''C'est un chauffeur tanzanien qui voulait être au Congo en passant par le Rwanda, il a fait son dépistage à la frontière entre le Rwanda et la Tanzanie. Et, comme le résultat n'était pas disponible à l'heure même, on l'a laissé partir, peu après, le résultat est sorti et ce chauffeur a été déclaré positif. À la minute, le Rwanda nous a alerté et nous avons alerté nos services à la frontière pour qu'il n'entre pas au Congo. Et, heureusement, il a été appréhendé'',a-t-il indiqué, avant de préciser que ce dernier a été contraint de ne pas sortir de son véhicule qui ramenait des vivres au Congo. On l'a escorté jusqu'au lieu où les marchandises ont été déchargées. Et, enfin le retourner dans son pays, pour y être soigné.

Enfin, le patron de la santé au Nord-Kivu, félicite cette collaboration avec les services sanitaires rwandais, qui n'ont pas dissimulé cette information. Il appelle la population du Nord-Kivu à continuer à respecter les gestes barrières pour être à l'abri de la contamination.

Prince Bagheni, à Goma