RDC/Covid-19 : La Lucha qualifie d'irresponsable la mesure de suspendre les activités scolaires et académiques

Quelques militants de la Lucha-Beni. Photo ENET

Dans une déclaration publiée ce samedi 19 décembre 2020, le mouvement citoyen lutte pour le changement (Lucha) a donné sa position en rapport aux mesures qui ont été prises dernièrement par les autorités, visant à limiter la contamination de la covid-19 au pays, qui est à sa deuxième vague.

Tout en reconnaissant la nécessité de prendre des mesures face cette deuxième vague, la LUCHA note certaines incohérences, d'abord sur
les lieux de grande contamination comme les marchés, bistros, églises, … où les mesures barrières sont rarement respectées mais qui fonctionnent à ce jour.

Cependant, ce mouvement citoyen indique que les écoles où il y a des jeunes et où il est possible de prendre et respecter les mesures barrières ne vont pas fonctionner. ''Cette mesure est irresponsable, quand on sait que l'année scolaire et académique passée a eu des perturbations nuisibles au système éducatif'', peut-on lire dans cette déclaration

En outre, la Lucha souligne que les mesures devraient être territorialisées et refléter les statistiques disponibles. La RDC a moins de 50 cas pour 100 000 habitants .
''Et ces cas sont inéquitablement répartis sur le territoire national''

Enfin, ce mouvement se montre préoccupé par les possibles violations des droits fondamentaux et libertés publiques par la police prétextant ces mesures, tout en appelant ainsi à la discipline. ''Que les éventuels abus soient sévèrement punis. COVID-19 existe, respectons les mesures barrières car ça nous concerne tous'', conclu ce mouvement.

Prince Bagheni, à Goma