RDC/Cour constitutionnelle : :”il n’y a pas de congrès pour la présentation à la nation des juges nommés”(Christophe Lutundula)

Christophe Lutundula, député national/RDC © photo de tiers

Ecouter cette information

Les dernières nominations à la cour constitutionnelle par le Président Félix Antoine Tshisekedi alimentent une vive polémique dans la classe politique congolaise. La question autour de la présentation de serment des juges nouvellement nommés divise. Pour les uns le président Félix Tshisekedi a violé la constitution en faisant ces nominations, et pour les autres la démarche de Fatshi ne viole aucune disposition légale en la matière.

Christophe Lutundula, député national : “il n’y a aucune entorse à loi, ni à la constitution. Les magistrats nommés sont présentés à la nation en présence du Président de la République, du Parlement et du conseil supérieur de la magistrature” a-t-il indiqué ce samedi 17 octobre à la presse.

Et de poursuivre,
“ceux qui parlent du congrès pour cette cérémonie, les matières qui relèvent du congrès sont déterminés à l’article 119 de la constitution. Les magistrats nommés prêtent serment devant le Président de la République et qui leur en donne acte. Il n’y a pas une séance parlementaire à présider avec un ordre du jour”renchérit-il

Rappelons que les nouveaux juges constitutionnels sont nommés en remplacement de 3 sur les 9 que comprend cette haute cour.tous les 3 remplacés viennent de la composante Présidence de la République.

BM