RDC/Coronavirus : Un nouveau variant du Covid, le C.1.2, détecté en Afrique du Sud inquiète

Image ENET.

Le variant C.1.2 mute deux fois plus rapidement que le taux moyen de tous les autres variants observés à ce jour, selon une étude préliminaire de l’institut sud-africain des maladies transmissibles.  Y a-t-il des cas en Republique Démocratique du Congo ?

Ce nouveau variant a été nommé par les scientifiques : C.1.2. Il descend de la souche initiale C.1, elle-même découverte en janvier 2021 en Afrique du Sud. C.1.2 est donc une nouvelle mutation qui a été repérée pour la première fois en mai 2021 en Afrique du Sud, dans les provinces de Mpumalanga et Gauteng. Attention, cette nouvelle souche n'a rien à voir avec le variant Bêta du SARS-CoV-2, aussi appelé variant 501. V2 ou B. 1.351 et surnommé "variant sud-africain", détecté en Afrique du Sud pour la première fois en mai 2020. 

Des cas en RDC ? 

Pour le moment, un seul cas a été détecte à Kinshasa, selon des chercheurs de la plateforme RDC-trackcovid. Il a également été repéré dans 6 autres pays couvrant l'Europe, l'Asie et l'Océanie :

  • Chine,
  • Maurice,
  • Nouvelle-Zélande,
  • Royaume-Uni,
  • Portugal
  • Suisse

Selon les auteurs de l'étude, ce variant serait associé à une transmissibilité accrue et à une sensibilité de neutralisation réduit. Il pourrait donc se montrer plus résistant aux vaccins. Mais difficile de déterminer sa résistance aux vaccins uis que ce variant est apparu dans un pays où le taux de vaccination est très faible (à date, moins de 10% de la population sud-africaine est vaccinée).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *