RDC/consultations présidentielles : "…il faut que quelque chose change", Cardinal Fridolin Ambongo

Le cardinal Fridolin Ambongo, archevêque métropolitain de Kinshasa. Ph de tiers.

Le Chef de l'État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo vient de recevoir les Représentants de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO), ce lundi 9 novembre. Ce, dans le cadre des consultations qu'il a initié en vue de créer une Union sacrée pour la Nation.

Au sortir de ces assises, Monseigneur Marcel Utembi, président de la CENCO a indiqué que lui et ses collègues réservent le contenu de leur mémo au Président Félix Tshisekedi.

En passant, le cardinal Fridolin Ambongo, archevêque métropolitain de Kinshasa,n'a pas manqué de dire quelques mots, comme dans ses habitudes.

“Le peuple attend beaucoup de ses consultations, il faut que quelque chose change”, a-t-il lâché.

Le Chef de l'État devrait également recevoir quelques cadres du Front Commun pour le Congo notamment la députée Jaynette Kabila ainsi que Justin Bitakwira. Mais aussi les cadres de l'UNC de son directeur de cabinet, Vital Kamereh, qui est en prison.

Liévin LUZOLO