RDC/Consultations : les participants invités au patriotisme et à préserver le respect de la constitution

Félix Tshisekedi devant la presse à Bruxelles / Ph des tiers

Le président de l'Association Africaine de défense de droits de l'homme, ASADHO invite les participants aux consultations du Président Félix Tshisekedi à garder leur   patriotisme et préserver le respect  de la constitution.

« Les consultations commencent aujourd'hui, deux choses que je demande à ceux qui sont invités : patriotisme et respect de la constitution », martèle  Jean-Claude Katende qui ajoute que :

«Au delà de ces deux choses, pas de complaisance et de flatteries », poursuit le défenseur des droits de l'homme.

Alors que le président de le République a annoncé consulter les forces politiques  certains  membres du front commun pour le Congo  voient dans cet exercice du chef de l’Etat une tendance du débauchage pour refaire l’ordre institutionnelle. Pour Noel Tshiani qui a pris l’offensive pour le président de la République «  aucun parti politique ne peut avoir envie de débaucher les membres du FCC, qui dit-il, sont des criminels économiques. »

« Qui a envie de débaucher des criminels économiques et des criminels de sang? Les gens honnêtes et intègres quitteront d’eux mêmes le bateau des criminels pour se repentir, demander pardon et rejoindre le camp de la lumière et de la patrie avant qu’il ne soit trop tard. »Soutient l’ancien candidat à la présidentielle.

Pour la journée de ce lundi, Félix Tshisekedi entend recevoir  certains leaders de confessions religieuses, mais selon les informations reçues de source dignes, l'église Kimbanguiste ne s’est pas

 Pas présentée, même chose pour l’archevêque de Kinshasa, Cardinal Fridolin Ambongo qui sollicite être reçu le 9 novembre prochain au regard de son agenda.

Kelvin B