RDC/Consultations : Ce que Corneille Nangaa a dit à Félix Tshisekedi

Le président de la CENI, Corneille Nangaa, avec les membres de la DYNACAD. Ph. CENI.

Première institution à être reçue par le Président de la République Démocratique du Congo ce lundi 02 novembre dans le cadre des consultations des forces politiques et sociales les plus représentatives du pays, la Commission Électorale Nationale Indépendante (Ceni) s'est appésantie sur les préparatifs des élections de 2023.

C'est en tout cas ce qu'a laissé entendre à la presse le Président de la centrale électorale au sortir de l'entretien avec le Chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Selon Corneille Nangaa, un projet de chronogramme devant conduire à ces élections existe déjà.

"En tant que Ceni, nous avons présenté à son autorité la nécessité de la tenue des prochaines élections générales en 2023 et que nous avons désormais un projet de chronogramme qui nous amène à ces élections », a-t-il fait savoir.

À lui d'ajouter "qu'il est important de travailler sur l’apaisement de la tension avant de lancer le processus électoral.

Il a en outre indiqué avoir insisté sur « l’assainissement de l’environnement avant les préparatifs de ces élections ».

Il sied de signaler qu'à travers ces consultations dont la durée n'est pas déterminée, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo récoltent les avis des uns et des autres, avec pour finalité de mettre à leur terme, une union sacrée pour la République, qui devra travailler selon sa vision. Il a promis de s'adresser à la Nation à l'issue de ces consultations.

Rédaction