RDC-Congolité: Moïse Katumbi reçoit un soutien de taille

Moïse Katumbi en plein meeting/ photos des tiers

La proposition de loi visant à réserver la magistrature suprême aux seuls congolais nés de père et mère semble être mal barrée. Alors que le président de l'Assemblée nationale Christophe Mboso a estimé qu'elle n'était pas une priorité, cette proposition de loi a été aussi critiquée par Franck Diongo, président du parti le Mouvement Lumumbiste Progressiste.

Devant les militants et cadres de son parti politique, Franck Diongo a abordé toutes les questions d’actualités notamment la proposition de loi faite par Noël Tshiani et portée par le député Nsingi Pululu mais aussi la question de la désignation des animateurs de la CENI.

Pour Franck Diongo, les urnes restent le seul moyen d'écarter les congolais nés d'un seul parent d'origine congolaise.

“Cette initiative va produire plus de mal que de bien. Notre diversité culturelle est notre plus grande richesse…Les initiateurs de cette proposition doivent utiliser les urnes pour mettre hors de course des personnes qu’ils jugent étrangères”, a-t-il déclaré samedi 18 septembre 2021.

“cette proposition controversée est inopportune et susceptible de mettre en mal la cohésion nationale ”, précise-t-il.

Il faut rappeler que Moïse Katumbi, qui se voit concerné par cette proposition de loi, avait promis de claquer la porte et prendre distance de" l'union sacrée", si celle-ci venait à être alignée sur les matières à débat au niveau de l'Assemblée nationale.

Joël Mesa Nzuzi

1 thought on “RDC-Congolité: Moïse Katumbi reçoit un soutien de taille

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *