RDC/ "congolité" : les Katumbistes répondent " aux apprentis sorciers"

Moise Katumbi. Ph. Tiers

Le parti politique Ensemble pour la République de Moïse Katumbi rétorque aux initiateurs de la proposition de loi sur la "congolité" déposée à l'Assemblée Nationale, jeudi dernier.

Dans un communiqué parvenu à election-net.com ce vendredi 9 juillet 2021, la direction de cette formation politique estime que cette proposition de loi vise "de priver ou réduire les droits et la libertés" des congolais.

"Il appartient aux congolais et à eux seuls, et non à une poignée de politiciens jouant aux apprentis sorciers, de choisir librement celles ou ceux qui auront la charge de conduire la nation", explique-t-il.

Peu avant cette réaction, le secrétaire général de l'UDPS, Augustin Kabuya s'est montré opposé à cette loi. Il a ainsi nié l'implication de son parti politique et du chef de l'État Félix Tshisekedi dans cette manœuvre ayant pour mission ultime d'écarter une catégorie de congolais à accéder à certains postes de décision dont la présidence.

Dieubon Mughenze

2 thoughts on “RDC/ "congolité" : les Katumbistes répondent " aux apprentis sorciers"

  1. C'est presque du racisme, cette proposition de loi Noël va soulever beaucoup de conflit même dans les sociétés minières en RDC... complétez la suite.

  2. Après Moise katumbi , le Congo va cesser d'exister ou pas ? La loi est pour tout les congolais et si Katumbi est congolais , il fait parti de la proposition car nous la jeunesse d'aujourd'hui notre avenir a été voler, bafouer par nos prédécesseurs mais pour nos enfants , mieux vaux laisser un Congo d'espoir pour les congolais , dans quel pays du monde où toute personne venant où expatrier a droit ensemble avec les fils du pays ?
    Que chacun met la main à la patte pas seulement à la présidence car l'idée de ces gens pour mieux faire dans ce pays il faut être président mais seul le président n'est pas magicien pour contrôler où arranger tout .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *