RDC/ "Congolité" : le FCC se positionne

Conférence des présidents FCC ©photo de tiers

La loi sur la congolité, l'initiative du candidat malheureux à l'élection présidentielle de décembre 2018 fait encore la une de l'actualité en République démocratique du Congo tout comme à l'extérieur du pays. Si les uns saluent la démarche, il y en a qui pensent qu'elle n'est pas importante.

Après la position du parti politique Ensemble pour la République de Moïse Katumbi qui a menacé de quitter le navire "Union Sacrée de la Nation" si seulement si, cette proposition de loi est alignée dans le calendrier parlementaire de l'Assemblée nationale, c'est le tour du Front Commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila de prendre sa position.

Lors de sa réunion tenue le vendredi dernier à Kinshasa, le bureau politique de cette plateforme se dit contre cette proposition de loi, sur le verrouillage de certains postes régaliens en estimant que cette initiative risque de donner un coup à la concorde nationale.

Rappelons que cette proposition de loi a été déposée au bureau de l'Assemblée nationale pour son étude ce week-end par le député national Nsingi Pululu, accompagné de son initiateur, Noël Tshiani.

Jean-Paul Tshimanga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *