RDC : Congolais, ces Américains…virtuels !, (Éditorial)

Les militants de la LUCHA à la mairie de Butembo/Photo de tiers

Le sujet est sérieux pour être traité dans une sous-rubrique comme « AMUSONS NOUS UN PEU ! ».
En effet, l’histoire rapporte :

  • que les Etats-Unis avaient financé les expéditions léopoldiennes sur la découverte du Congo via le sujet britannique naturalisé cependant américain : Henry Morton Stanley ;
  • que la Conférence internationale de Berlin sur l’Afrique tenue en 1885 est la première rencontre internationale à laquelle les États-Unis avaient pris part depuis la Déclaration d’Indépendance en juillet 1776 ;
  • que les États-Unis n’avaient jamais signé l’Acte général de Berlin sur le Bassin du Congo ;
  • que les États-Unis avaient fait pression sur la Belgique pour l’indépendance de sa colonie (Congo-Belge) ;
  • que les États-Unis, sous la Guerre froide jusqu’à l’avènement de la Perestroïka en 1989, ont toujours été du côté de Kinshasa et influent sur l’avènement des chefs d’État congolais ;
  • que les États-Unis sont toujours à la base de déstabilisation des régimes congolais dès qu’ils constatent un début d’entêtement dans le chef des présidents de la République congolais , et aveu significatif,
  • que les États-Unis financent directement ou indirectement toutes les forces d’interposition dépêchées en période des guerres, la première étant l’Onic en 1960, la dernière la Monusco depuis 2000 ;
  • que les États-Unis, selon Bill Richardson – représentant permanent au Conseil de sécurité de l’Onu – considèrent la RDCongo comme un intérêt stratégique américain !

Bref, les États-Unis restent convaincus de leur capacité de faire ou de défaire tout ce qu’ils ont créé, cas de l’État Indépendant du Congo duquel sont issues la colonie Congo-Belge, la République du Congo, la République Démocratique du Congo, la République du Zaïre redevenue République Démocratique du Congo.

Finalement, qui sommes-nous, nous habitants de ce pays ? Certainement des Américains qui s’ignorent.

Nous résidons dans le 53ème Etat de l’Amérique washingtonienne !

Évidemment, un État virtuel à convertir en Etat réel…

Omer Nsongo die Lema