RDC/Condamnation de Kamerhe : "Le verdict a précédé le procès ", estime Seth Kikuni

Vital Kamerhe, directeur de cabinet de Félix Tshisekedi. Capture photo Enet.

Le candidat à l'élection présidentielle de décembre 2018 Seth Kikuni sort de son silence pour commenter le verdict rendu dans le procès dit de "100 jours" samedi dernier en République Démocratique du Congo (RDC) . Dans un message posté sur son compte Twitter ce lundi 22 juin 2020, Seth Kikuni se montre moins convaincu par la décision des juges du tribunal de grande instance de Kinshasa /Gombe.

Pour lui, les juges n'ont pas su persuader même les personnes moins outillées dans le domaine judiciaire. En plus, il estime que le verdict aurait été décidé avant le début du procès.

"Les réactions sont timides parceque le tribunal a condamné sans convaincre même les plus fanatiques. L'impression est que le verdict a précédé le procès . Pourtant de cette démarche , le peuple n'attendait pas la pitié ou la cruauté , seulement la justice ",a-t-il écrit.

En rappel, il a fallu plus d'un mois pourque le verdict tombe dans l'affaire de détournement des fonds alloués au programme de 100 jours du Chef de l'état. Vital Kamerhe et ses coaccusés connaissent désormais leur sort. Sans tergiverser, le tribunal de grande instance de Kinshasa Gombe a, par exemple, condamné le directeur de cabinet du chef l'Etat Félix Tshisekedi à 20 ans des travaux forcés et de 10 ans d'inéligibilité.

Dieubon Mughenze