RDC : Claudel Lubaya prédit la fin du FCC

De gauche à droite : Ramazani Shadary, secrétaire permanent du PPRD et Néhémie Mwilanya, coordonnateur du FCC. Ph de tiers.

Le député national Claudel Lubaya prédit la fin du Front Commun pour le Congo (FCC), une coalition politique oeuvrant en République Démocratique du Congo.

Sur sa page Twitter ce mardi 22 décembre 2020, cet acteur politique soutient que le FCC est maintenant acculé par les départs de certains leaders qui ont longtemps défendu les idéologies prônées par cette famille politique du président honoraire de la république démocratique du Congo, Joseph Kabila Kabange.

Convaincu que le FCC reste dépassé par les événements, et à l'allure où vont les choses, Claudel Lubaya voit l'auto dissolution de cette plate-forme politique. Une fin que certains hommes politiques qualifient "de tragique".

"Empêtré dans de mauvais choix depuis 2018, privé de son autorité morale, lâché par certains de ses ténors et dépassé par la tournure des événements, le FCC qui n’a pas d’existence légale ne peut survivre à l’élan du changement. Son auto dissolution reste une sage issue", explique-t-il.

Dieubon Mughenze