RDC : chez Daniel Aselo, Berethe Mody rassure l’accompagnement de la Monusco aux opérations de la police nationale

Daniel Aselo, Vice-Premier Ministre de l'intérieur. Ph cellcom Min intérieur.

Le Vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières, Daniel Aselo Okito Koy, s’est entretenu ce mardi 01 juin dans son cabinet de travail avec Berethe Mody, chef de la composante police Monusco. Une deuxième rencontre en l’espace d’une semaine. Au centre de leur entretien : les priorités du Vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur en termes des questions policières. Priorités que le numéro un de la sécurité nationale a exprimé lors de sa présentation officielle et qu’il aimerait voir se concrétiser.

À en croire le chef de la composante de la police Monusco, cet entretien a tourné également sur les attentes du Vice Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur par rapport à l’appui de la Monusco dans ce secteur. Avec un domaine de responsabilités très large, a souligné Berethe Mody.

Le Patron de la territoriale a souhaité une collaboration continue de la Monusco avec les autorités de la police nationale désignées à cet effet. Selon lui, le souci est que les questions de la police nationale soient portées au niveau gouvernemental pour que la sécurité des Congolais puisse en bénéficier. À en croire le numéro un de la composante de la Monusco, cela touche naturellement aux questions de la structuration et de la réforme de la police nationale. « Ceci passe aussi par des questions d’organisation au niveau opérationnel, sachant que l’Est du pays a une prolifération de la criminalité et qu’il y a l’état de siège qui a été décrété. On attend que la police mène des actions de qualité », a-t-il indiqué.

Berethe Mody a rassuré la disponibilité de la Monusco à accompagner la PNC comme à l’accoutumée, surtout pendant cette phase de transition à travers des leçons des stratégies que la Monusco a développé sur le terrain. Il a évoqué la stratégie opérationnelle de lutte contre l’insécurité déployée par la Monusco dans huit localités différentes et pense que cela peut être une bonne stratégie à dupliquer dans différentes localités où des opérations sont actuellement en cours.

En outre, il est d’avis que cela pourrait être une bonne occasion pour le Vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur de présenter clairement les modes d’action de la PNC. Ainsi, souligne Berethe Mody, le Patron de la Sécurité nationale aura attiré non seulement l’attention, mais le soutien et la mobilisation des autres partenaires sur des stratégies qu’ils sont censées donner concrètement de la sécurité aux populations congolaises.

Rappelons que lors de la première rencontre avec le numéro un de la sécurité nationale, Berethe Mody était accompagné de la représentante spéciale du secrétaire général des nations Unies. Lors de ces échanges, ils ont discuté sur la question de transition de la Monusco.

Election-net.com/cellcom VPM de l’intérieur.

1xbet Code Promo ENET2021