RDC: ces mots de Ilunkamba à Sama Lukonde lors de la remise et reprise ce mardi…

Remise et reprise entre Ilunga Ilunkamba et Sama Lukonde. Ph. Tiers

La cérémonie solennelle de remise et reprise entre le Premier ministre sortant Ilunga Ilunkamba et le Premier ministre entrant Jean-Michel Sama Lukonde a eu lieu ce mardi 27 avril 2021 à l’hôtel du gouvernement sous la présidence du secrétaire général du gouvernement de la République démocratique du Congo Albert Ekumbaki.

Prenant la parole le désormais tout Premier ministre du mandat de Félix Tshisekedi, Sylvestre Ilunga Ilunkamba a de prime abord réitérer ses félicitations à cette occasion solennelle tout en remerciant le Chef de l’État pour son choix porté sur Sama Lukonde.

Et je voudrais à cette occasion remercier le président de la République et chef de l’Etat de vous avoir nommé, parce que pour moi, c’est une joie de faire la remise et reprise avec vous, car dans la carrière politique en général, il n’est pas donné toujours d’avoir la chance de faire la remise et reprise avec quelqu’un qu’on connaît, et avec qui on parle le même langage, ce qui est ma chance aujourd’hui. Une fois de plus, félicitations, et bonne chance.“, s’est exprimé Ilunkamba.

D’après lui, “la fonction qui est la vôtre aujourd’hui, est une fonction prestigieuse, très importante pour la marche de la République, c’est une fonction très enviée ; beaucoup de Congolais, voudraient être Premier ministre, malheureusement, le poste de Premier Ministre est unique, il n’y a qu’une seule personne qui l’occupe, donc vous avez la chance d’occuper cette fonction en somme prestigieuse mais aussi dérisoire. Si ça marche, le bénéfice est pour quelqu’un d’autres, mais si ça ne marche pas, c’est votre faute, parce que le Premier ministre est celui qui encaisse tous les coups“, a-t-il fait savoir avant de promettre son accompagnement à Sama Lukonde dans son travail.

Je suis certain que vous avez les capacités de mener à bien la fonction qui vous est confiée. Vous êtes jeune, et comme disait Pierre Corneille : “aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années”. C’est pourquoi je vous souhaite une bonne chance, tout ce que vous allez poser comme acte, bon ou mauvais, aura un impact sur nous tous, c’est pourquoi nous devons vous accompagner dans le travail que vous allez faire, parce que le premier bénéficiaire, c’est le peuple congolais, c’est nous tous.“,

Précisons que cette cérémonie sanctionnée par la signature d’un procès-verbal et l’échange des documents intervient après plus ou moins 60 jours de la nomination du nouveau locataire de la primature par le Chef de l’État de suite des consultations initiées par lui après une rupture de la coalition FCC-CACH.

Jean-Paul Tshimanga