RDC : ces exigences de Claudel Lubaya avant la prorogation de l’état de siège

Lubaya Claudel André, député National. Photo de tiers

Le président Félix-Tshisekedi avait exigé au gouvernement Sama Lukonde de saisir les élus du peuple pour demander une prorogation de l’état de siège décrété il y a un mois, dans les provinces de l’Ituri et Nord-Kivu.

Cette question était d’ailleurs inscrite à l’ordre du jour de la plénière de ce jour.

Pour sa part, le député Claudel Lubaya invite, avant prorogation de l’état de siège, le gouvernement congolais à mettre à la disposition de la représentation nationale un planning détaillé des actions qu’il compte mener.

” j’invite le Gouvernement, avant d’examiner la possibilité d’accéder à sa requête en vue de la prorogation de l’état de siège, à mettre à la disposition de la représentation nationale le planning détaillé des actions qu’il compte entreprendre pour rétablir la paix et l’autorité républicaine de l’État dans les deux provinces placées sous l’état de siège”, peut-on lire dans un document contenant son intervention à la plénière de ce jour. Et d’insister :

“Ce plan conditionne toute prorogation et devra comprendre, outre les délais contraignants, la nature des actions à mener, le coût de chaque opération, les répondants mieux le responsable commis à l’exécution de chaque opération, ainsi que l’évaluation chiffrée des ressources humaines, logistiques, matérielles et financières disponibles à cette fin” dit-il.

Par ailleurs, Claudel Lubaya souhaite ” l’existence d’un tel plan permettra aux élus de s’assurer du sérieux du travail de mise en œuvre de l’état de siège et d’autoriser ou non sa prorogation comme le sollicite Gouvernement”.

Il rappelle en outre que l’état de siège ne doit pas servir de prétexte à l’invasion masquée et à l’occupation consentie de terre de la RDC par les armées étrangères.

Joël Mesa Nzuzi

1xbet Code Promo ENET2021