RDC/Cérémonie de prise d’armes : « Vous devez efficacement appuyer les FARDC »

Le VPM Daniel Aselo. Ph de tiers.

C’est le jeudi dernier, lors de la traditionnelle cérémonie de prise d’armes des policiers que le vice-premier ministre, ministre de l’intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières, Daniel Aselo Okitankoy, a été présenté à la police par le commissaire général Dieudonné Amuli, devant un parterre de différents régiments de ce corps de sécurité. Notamment le commissaire provincial de Kinshasa, Sylvano Kasongo, le bourgmestre de Lingwala et plusieurs autres officiels.

Prenant la parole après le Commissariat général de la Police nationale congolaise (PNC), le VPM Daniel Aselo a d’abord presenté la vision du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, en ce qui concerne la securité intérieure avant de rappeler aux policiers leur rôle au terme de la loi, avant de les surmotiver face à la situation de l’État de siège à l’Est de la RDC en ce qui concerne leur apport aux cotés de FARDC.

« Comme vous le savez, la police nationale est un service public, civique, accessible, à l’écoute de la population et chargée de la tranquillité publique, de la sécurité des personnes et de leurs biens, du maintien et du rétablissement de l’ordre public ainsi que de la protection rapprochée des hautes autorités », a déclaré Daniel Aselo aux policiers.

Et d’ajouter :

« Vous devez efficacement appuyer les FARDC en occupant, en toute responsabilité, avec professionnalisme et dans le respect des droits dus aux citoyens, les espaces libérés par eux. Votre savoir-faire conduira indéniablement les populations ainsi sécurisées à vous apporter tout leur appui », a insisté le VPM de l’Intérieur.

Liévin LUZOLO