RDC/Céni : un ancien candidat président de la République confesse

Il s'appelle Daniel Shekomba Okendhe, candidat malheureux à la présidentielle de 2018. Il sort de son silence en regrettant d'avoir soutenu les polictiens congolais de l'époque qui étaient contre la machine à voter.

D'après lui, ces derniers ont battu campagne contre la MAV présentée à l'époque comme le seul matériel fiable au vote.

"J'avais perdu mon temps et mon argent à suivre les ragots des politicards qui étaient contre la MAV en 2018, à la fin de la journée, tous étaient allés voter avec la MAV et certains se proclament vainqueur", déclare-t-il sur son compte Twitter consulté par Election-net.com.

Leçon tirée: "je ne peux plus commettre la même erreur!", a-t-il décidé, avant de prendre la résolution: "Cette fois-ci, avec ou sans la @cenirdc politisée, je vais avancer!!".

Concernant l'enterinement de Dénis Kadima, Daniel Shekomba tranche: "la nomination de Kadima à la tête de la ceni, ne doit pas être utilisée par les Politicards pour obtenir le dialogue et le glissement, nous devons aller aux élections en 2023, pour que le peuple sanctionne ou récompense ses dirigeants!!".

Liévin LUZOLO

1 thought on “RDC/Céni : un ancien candidat président de la République confesse

  1. Vraiment il a bien dit
    Ke.ne comprend pas le politiciens de la Rdc soit faite de mauvais campagne âpre il réclame vainqueur des élections le cas de Martin Fayulu .
    La Cenco doivent s'occupede fidel à prêché la bonne nouvelle de Jésus-Christ.pour ramené les âmes au paradis qu'il laisser la politique aux politiciens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *