RDC-CENI: Ronsard Malonda invité à renoncer à sa candidature

Quelques militants de la LUCHA manifestant contre Ronsard Malonda /election-net.com / Photo de tiers

L'agora politique congolaise est emballée par la contestation de l'enterinement de Ronsard Malonda à la présidence de la commission électorale nationale indépendante (CENI). Hommes politiques et membres de la société civile, chacun commente ce sujet selon sa tendance et sa conviction.

La dernière réaction en date est celle du député national Coco Mulumba. Cet élu de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) estime que Ronsard Malonda doit renoncer à sa candidature. Pour lui, il sera question de devier "le piège diabolique".

" Cher Ronsard Malonda, vous vous rendez compte de la responsabilité que vous porterez durant toute votre vie ? Nous savons que vous êtes un bon technicien à la CENI, mais soyez plus patriotique que technicien[…] Veuillez renoncer à ce piège diabolique ",indique-t-il via un message posté sur son compte Twitter.

En rappel, au lendemain de l'enterinement de Ronsard Malonda à la présidencede la CENI, les voix se sont levées pour contester. Aussitôt, les mouvements citoyens ont opté pour la rue afin de réfuter sa candidature.

Une option prise également par quelques formations politiques. L'union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) a organisé des manifestations à travers toute l'étendue de la République Démocratique du Congo (RDC). Des manifestations qui ont débouché à plusieurs dégâts humains et matériels. Des morts, des blessés, des sièges des partis politiques saccagés, tel est le bilan sommaire des marchés organisées par l'UDPS ce jeudi 9 juillet 2020.

Si l'UDPS et ses alliés ont manifesté ce jeudi, la coalition Lamuka envisage de son côté descendre dans la rue le lundi 13 juillet prochain. Quelques leaders de cette formation politique ont déjà amorcé la campagne de sensibilisation pour cette activité.

Dieubon Mughenze