RDC-CENI : Martin Fayulu menace d'investir de nouveau la rue

Martin Fayulu, opposant congolais et président de l'Ecidé . Ph. Tiers

Le président de l'Ecidé Martin Fayulu a, à l'occasion de la commémoration du 61ème anniversaire de la République démocratique du Congo (RDC), insisté sur la dépolitisation de la CENI, commission électorale nationale Indépendante.

Dans son discours, il accuse le président Félix Tshisekedi de préparer une fraude électorale en 2023. Il appuie son argumentation en évoquant les réformes électorales opérées par l'assemblée nationale et la nomination des juges de la cour constitutionnelle.

"Après avoir nommé des nouveaux juges à la cour constitutionnelle en violation de la constitution, l'on veut rééditer l'exploi de la fraude électorale, en mettant en place une CENI politisée qui sera chargée d'accomplir la volonté d'un seul homme. Cela ne passera pas et le peuple congolais se lèvera comme un seul homme pour s'y opposer avec la dernière énergie" peut-on lire dans son message.

Il exige que l'on mette de côté toutes les réformes déjà opérées jusqu'à ce niveau par l'assemblée nationale et adoptées par le sénat.

"Ainsi je demande que la loi adoptée par le parlement soit retirée, en attendant que toutes les parties prenantes s'accordent sur les éléments clés de cette loi" dit-il avant de promettre de mobiliser la population comme en janvier 2015 .

"D'ores et déjà, j'invite le peuple congolais à se tenir prêt pour sortir dans la rue comme en janvier 2015, afin de barrer la route à toute tentative de nouvelle fraude électorale" conduit-il.

Joël Mesa Nzuzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *