RDC/CENI-Malonde: Lamuka mobilise pour sa marche du 13 juillet prochain

Les 4 principaux leaders de Lamuka, de gauche à droite: Muzito, Fayulu, Bemba et Katumbi

La Coalition Lamuka réitère sa position d'appel à la marche du 13 juillet 2020 pour dire non à l'entérinement de Rosard Malonda par l'assemblée nationale comme Président de la commission électorale nationale indépendante (CENI).

Dans un communiqué de presse de ce jeudi 09 juillet portant la signature du Porte-parole du Coordonnateur de la plateforme, Steve KIVWATA, confirme la tenue de la marche de Lamuka.

"Conformément au communiqué du 07 Juillet 2020, signé par les leaders de LAMUKA; nous confirmons la tenue effective de la marche de notre plateforme sur toute l'étendue du territoire national, ce lundi, 13 Juillet 2020, dans le strict respect des gestes-barrières" écrit Kivuata dans ce communiqué consulté par election-net.com.

Ci-dessous le programme de la journée :

I. A Kinshasa, les itinéraires sont déterminés comme suit:

  1. 1ère itinéraire : Debonhomme- Shell à l'esplanade Triomphal ( en passant par Échangeur, St Raphael, Sendwe, Pont- Gabi).
    Les communes et entités concernées sont: Toutes les communes de la Tshangu et de Mont-Amba, Makala, Mont-Ngafula et Unikin).
  2. 2ème itinéraire : Wenze Ya Bayaka à l'esplanade triomphal ( en passant par Assosa, R.P Kimpwanza- avenue des huileries- Enseignement).

Les communes concernées sont: Bumbu, Selembao, Ngiri-ngiri, Makala, Bandal, Kalamu, Ngaliema, Mont-Ngafula et Kasa-Vubu).

  1. 3ème itinéraire : Rond-point Huileries à l'esplanade Triomphal ( en passant par Kabambare - Kasa.Vubu ).

Les communes et entités concernées sont: Barumbu, Kinshasa, Gombe, Kasa-Vubu, Kintambo.

Selon ce document, les différents responsables de LAMUKA aux niveaux des autres provinces, villes et territoires sont priés de communiquer sur leurs itinéraires respectifs.

Et par ailleurs, Lamuka interdit formellement tout acte de violence physique et de destruction des biens d'autrui.

Et appelle les manifestants de se munir des sifflets, qu'ils utiliseront à titre symbolique, pour siffler la fin de la substitution du peuple congolais par le FCC lors des élections. Et pour éviter la propagation du covid-19, la Coalition Lamuka demande à chaque manifestant de porter son masque, pui respecter la distanciation physique d'1 mètre et autres gestes-barrières.

Rappelons que le ministre de l'intérieur a interdit toute sorte de manifestation sur toute l'étendue de la République Démocratique du Congo vu la situation actuelle que traverse le pays.

Jean Paul Tshimanga