RDC-CENI : L'ECC appelle "les uns et les autres à mettre un peu d'eau dans leur vin"

Vue du siège de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) à Kinshasa, le 10/05/2018 pour la sensibilisation des électeurs. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

L'Eglise du Christ au Congo (ECC) a, par le biais de son délégué Éric Nsenga, souhaité que les avis des uns et d'autres soient pris en compte afin d'espérer à un processus électoral apaisé en 2023.

Pour Éric Nsenga, c'est de cette manière que les conflits peuvent être résolus avant que les élections ne se tiennent. Cela après l'adoption de la loi sur la Commission électorale nationale indépendante (CENI) par l'assemblée nationale et le sénat.

"Les avis ne cessent de tomber de la Société civile de manière générale, des acteurs politiques. Il faut tenir compte de tous les avis qui sont donnés ça et là…Il faut que nous mesurions tous la pertinence d'avoir un processus apaisé et crédible en 2023", a-t-il dit à Top Congo.

Dans la logique susmentionnée, Éric Nsenga invite ainsi "les uns et les autres à mettre un peu d'eau dans leur vin, eviter des postures de conflits, de confrontations", en restant confiant que "les choses vont se dessiner" surtout que "Chacun y travaille".

Dieubon Mughenze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *