RDC/CENI: Le FCC dément toute responsabilité dans la désignation de Ronsard Malonda et soupçonne le Lamuka et CACH

COMMUNIQUE DU FRONT COMMUN POUR LE CONGO

Le Front Commun pour le Congo a suivi avec grande attention les différentes déclarations des forces politiques et sociales du pays en rapport avec la désignation du nouveau Président de la CENI.


Le FCC qui ne s’est pas exprimé à ce sujet, par respect aux institutions et à la légalité en la matière, se dit choqué par des allégations fantaisistes tendant à établir sa responsabilité dans la désignation dudit candidat par les confessions religieuses alors qu’aucun fait ne peut établir pareille implication.


Le FCC estime qu’il est possible que CACH et LAMUKA soient en train de jouer à la diversion, en voulant user des voies illégales pour imposer un nouvel agenda politique non conforme à la constitution et au cadre institutionnel établi.


Le FCC reste, pour sa part, attaché à l’agenda de la stabilité des institutions et à la recherche des solutions aux problèmes majeurs qui préoccupent notre population, à savoir son pouvoir d’achat érodé par l’inflation galopante due au dérapage des cours de change Franc congolais/Dollar américain, le défi de la lutte contre le coronavirus ainsi que les préoccupations sécuritaires liées à l’envahissement du territoire national par des troupes étrangères en provenance de plusieurs pays voisins, mettant en mal l’intégrité du territoire national.


De ce qui précède, le FCC convie toute la population à résister à la démarche anticonstitutionnelle des forces centrifuges précitées et à s’associer à la marche de solidarité et de soutien aux institutions de la République qu’il organise, sur toute l’étendue du territoire national, le mardi 14 juillet 2020, à partir de 11h

Pour le comité d'organisation

Alphonse Ngoy Kasanji