RDC-CENI: "Le candidat de la Cenco n'a pas le même niveau d'expertise que celui des autres", JC Katende

Jean-Claude Katende, vice-président de l'Eveil Patriotique, Photo de tiers

Répondant à la proposition du Monseigneur Marcel Utembi Tapa, président de la CENCO, le président de l'Association africaine de défense des Droits de l’Homme (ASADHO), estime qu'on devait écarter les deux candidats s'ils avaient le même niveau d'expertise.

Pour Jean-Claude Katende, le candidat de la Cenco n'a pas le même niveau d'expertise que celui des autres confessions religieuses.

Il indique que décider d'écarter Kadima à la course parce que la CENCO écarte aussi son candidat, est une injustice.

"On devrait écarter les deux candidats s'ils avaient le même niveau d'expertise. Le candidat de la Cenco n'a pas le même niveau d'expertise que celui des autres (c'est objectif). Écarter Kadima parce que la CENCO écarte aussi son candidat est une injustice. Trouvez une autre raison", peut-on lire sur son compte Twitter consulté par élection-net.com ce vendredi 30 juillet 2021.

En rappel, l' Eglise orthodoxe au Congo, l’Eglise de Jésus Christ sur la terre par son envoyé spécial Simon Kimbangu (EJCSK), la Communauté islamique en RDC (COMICO), l’Eglise du Réveil du Congo (ERC), l’Union des églises indépendantes du Congo (UEIC) et l’Armée du Salut soutiennent la candidature de Denis Kadima.

Dans une lettre adressée au six autres confessions religieuses, le président de la CENCO, Marcel Utembi avait proposé d'écarter les candidatures de ces deux candidats et que chaque groupe puisse proposer deux autres noms. Une proposition rejetée par les autres confessions religieuses qui veulent reprendre le débat là où il a été suspendu.

A suivre!

Pompon BEYOKOBANA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *