RDC-CENI : Lamuka ne présentera aucun délégué (Adolphe Muzito)

Adolphe Muzito ,membre de Lamuka

En réaction à la demande faite Lamuka par le Président de l'Assemblée nationale Christophe Mboso au sujet de la désignation des membres de la CENI, le coordonnateur en exercice de cette plateforme politique a fait savoir d'un ton critique au président de l'Assemblée nationale que son groupe ne présentera aucun délégué.

Par ailleurs, il appelle Christophe Mboso, a emprunté la voie de la raison et dénonce ainsi les manœuvres de l'assemblée nationale qui, selon lui, prépare une crise post-électorale en 2023 avec ce système du diktat qu'elle a adopté.

"La voie du diktat que vous avez choisie met en mal l’agencement constitutionnel de notre pays et l’expose, une fois de plus, à un processus électoral chaotique" peut-on lire dans sa correspondance, adressée au président de l'Assemblée nationale ce vendredi 23 Juillet 2021.

Pour Lamuka seul un consensus autour des réformes électorales peut aplanir la voie vers des élections libres et transparentes en 2023.

"une réunion de toutes les parties prenantes pour s’accorder sur les réformes institutionnelles impératives en matière électorale en vue de l’organisation d’élections impartiales, crédibles et apaisées", insiste-t-il.

Déjà les réformes électorales opérées par l'assemblée nationale ont été adoptées et promulguées par Félix Tshisekedi Président de la République démocratique du Congo.

Joël Mesa Nzuzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *