RDC/ CENI : Lamuka menace d'investir la rue

Adolphe Muzito, président et fondateur du parti Nouvel Élan /Ph. Tiers

LAMUKA demande au peuple congolais de se tenir prêt pour les grandes manifestations « qui seront organisées pour faire triompher sa souveraineté aujourd’hui bafouée par ceux qui s’emploient à lui confisquer, une fois de plus, le droit fondamental de se choisir librement ses dirigeants », tel est le message d'Adolphe Muzito coordonnateur actuel de la coalition Lamuka, contenu dans un communiqué publié samedi 31 Juillet 2021.

Sans tergiverser, Lamuka appelle toujours à un large consensus sur les réformes électorales avant la désignation des membres devant composer le bureau de la commission électorale nationale indépendante( CENI). Ce communiqué tire son fondement dans la cacophonie observée dans la désignation du président de la CENI par les confessions religieuses. Ce qui paraît comme sujet d'indignation pour Lamuka.

"La désignation d’un président de la CENI, sur base d’une loi organique taillée sur mesure, n’apportera aucune solution aux dysfonctionnements observés au cours de trois derniers cycles électoraux. Il est impérieux que la loi organique soit revue par toutes les parties prenantes dans le plus bref délai afin de dépolitiser la CENI et de prendre en compte les propositions susceptibles d’enrayer la corruption et la fabrication de faux résultats" explique Adolphe Muzito et de conclure :

"Seul un large consensus permettra à la nouvelle centrale électorale de remplir correctement et fidèlement sa mission", dit-il.

Cet appel à manifester, a été lancé aussi par plusieurs forces vives de la nation dont le mouvement citoyen lutte pour le changement (LUCHA), qui d'ailleurs appelle à une coalition autour d' un agenda citoyen.

Joël Mesa Nzuzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *