RDC/CÉNI : l'ambassadeur américain Mike Hammer en séjour à Nkamba pour obtenir la tête de Dénis Kadima ?

Mike Hammer, ambassadeur des États-Unis ce samedi 14 novembre à Kisangani. Ph. ENET, Pompon B.

La communauté internationale est prête à toute éventualité pour obtenir les élections dans le délai. Profitant de 70 ans de naissance de Simon Kimbangu Kiangani et d'existence de l'église Kimbanguiste, Mike Hammer, ambassadeur américain en RDC va rencontrer le fils de Simon Kimbangu le 21 octobre à NKamba avec d'autres ambassadeurs occidentaux accrédités à Kinshasa.

Selon le site cas-info.ca, ce voyage aura pour objectif premier, « négocier la mise à l’écart de Denis Kadima », le candidat à la présidence de la CÉNI qui ne fait pas l'unanimité.

Selon le confrère qui cite les sources proches de l’église Kimbanguiste, les ambassadeurs des USA, de l’Espagne et de la Grande-Bretagne se rendront à Nkamba dans quelques jours pour échanger avec le représentant de cette église au sujet de la désignation du remplaçant de Corneille Nangaa.

« Mike Hammer, ambassadeur des USA en RDC, Carlos Roblès, ambassadeur d’Espagne et Emily Maltman, ambassadrice de la Grande-Bretagne, seront à Nkamba le 21 octobre 2021, ils ont pour ce faire adressé une correspondance à sa divinité Simon Kimbangu pour solliciter une rencontre. Déjà nous sommes informés que les discussions tourneront autour de la question de Denis Kadima. Ils veulent à ce que ce dernier soit mis de côté comme le soutiennent les églises catholiques et protestantes".

Toujours selon cette dernière, poursuit le média en ligne, « l’église Kimbanguiste est loin de céder à toute pression interne ou externe face à cette question. Elle laisse la dernière décision à la majorité des confessions religieuses conformément à la charte".

Et de conclure, « nous ne sommes pas prêts pour accepter le néocolonialisme. Nous allons les recevoir mais la position de l’église reste connue face à ce sujet de la désignation du président de la CENI".

En effet, Dénis Kadima est le ticket gagnant de six confessions religieuses contre deux, à savoir, le duo CENCO-ECC. Ce dernier s'oppose au candidat Kimbanguiste suite à "sa proximité du pouvoir en place".

Et pendant ce temps, la commission paritaire, conduite par son président, le député André Mbata, a remis, mercredi tard dans la nuit, son rapport au bureau de l’Assemblée nationale pour l’entérinement des animateurs de la commission électorale nationale indépendante.

"L’entérinement des animateurs de la CENI est une question des heures", apprend-t-on d'une source proche du dossier.

Pendant que les Kimbanguistes préviennent déjà de leur opposition à la demande des diplomates occidentaux, Mike Hammer, va-t-il réussir sa mission à Nkamba ? Rien n'est impossible avec Mike "Nzita",

Liévin LUZOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *