RDC-Ceni : Jeanine Mabunda mise en garde!

Jeanine Mabunda, présidente de l'Assemblée nationale. Photo de tiers

Les mouvements citoyens lutte pour le changement (Lucha), Filimbi et les congolais debout réitèrent leur demande, Claire, à l'endroit des autorités de la République Démocratique du Congo, et, particulièrement à la présidente de l'Assemblée nationale, Jeannine Mabunda. ces mouvements pro-démocratie préviennent du risque de voir la population descendre massivement dans la rue si, la chambre basse ne sursoit pas l'entérinement ''frauduleux'' selon eux, de Ronsard Malonda comme futur président de la commission électorale nationale indépendante (CENI).

Dans une déclaration rendue public, ce samedi 11 juillet 2020, dont une copie est parvenue à Election-net, la Lucha ,Filimbi,et les congolais debout rappellent à la speaker de l'Assemblée nationale qu'elle assumera les conséquences de toutes les manifestations devant la nation toute entière. Et, félicitent la population de plusieurs villes du pays, s'est levée pour exprimer son rejet catégorique de Ronsard Malonda et réclamer un audit du fichier ainsi que la réforme de la CENI, avant toute chose.

A lire aussi RDC/CENI-Malonda:” Le bureau Mabunda est démissionnaire depuis le 15 avril…”, (André Mbata Tribune)

Par ailleurs, ils condamnent l'utilisation disproportionnée de la force par les forces de sécurité, particulièrement à Kinshasa, et à Lubumbashi, contre les manifestants pacifiques qui ne réclamaient que leur droit d'avoir des dirigeants légitimes et un processus électoral transparent et impartial.

Enfin, ils rappellent que le peuple congolais est en marche pour se réapproprier son destin et invitent une fois ce dernier à rester mobilisée pour prendre part aux marches pacifiques prévues pour les 13 et 19 juillet prochains.

Prince Bagheni, à Goma