RDC-CENI : encore 72 heures accordées aux confessions religieuses

Plateforme de confessions religieuses, Ph. Tiers

L’Assemblée nationale a accordé 72 heures aux confessions religieuses pour vider la question de la désignation du président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et d’un membre de la plénière.

L'église du Christ au Congo ECC, salue cette décision de la chambre basse du parlement.

" Ultime 72 heures accordées aux Confessions religieuses, en vertu de l'article 12 de la Loi sur la CENI, pour la désignation du Président de la CENI, l'ECC salue la sagesse de l'Assemblée Nationale et réitère son appel au consensus dont les fondements reposent sur les valeurs éthiques et morales" lit-on dans un poste ce vendredi 01 octobre 2021.

Il faut rappeler qu'une divergence règne au sein des confessions religieuses au sujet de la désignation, de celui qui devrait remplacer Corneille Nangaa à la tête de la centrale électorale. 6 de 8 confessions religieuses avaient annoncé mardi 27 juillet avoir désigné Denis Kadima Kazadi comme candidat de leurs plateformes.

Une décision qui s’est vue tout de suite contestée par l’Église Catholique et l’Église du Christ au Congo (ECC) qui ont rappelé que la séance avait été suspendue et donc il n'y avait eu compromis entre confessions religieuses à ce sujet. Ce qui revient à dire qu'aucun candidat consensuel n'avait été désigné.

Joël Mesa Nzuzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *