RDC- CENI : "c'est la dernière fois que les églises interviennent dans le processus de désignation des membres", (André Mbata)

André Mbata, Ph. Enet

Le député national André Mbata qui est aussi président de la Commission mixte paritaire chargée d'examiner les dossiers des candidatures des membres de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) était l'invité de la radio Top Congo FM ce lundi 27 décembre 2021.

Il est revenu sur la question de la désignation des membres qui devront composer le bureau de la CENI. Se référant à la scène "odieuse" que les confessions religieuses ont présenté au public au sujet de la désignation du président de la CENI, André Mbata estime que les "confessions religieuses doivent être écartées de la désignation des membres de la CENI".

Il a affirmé que "c'est la dernière fois que les églises interviennent dans le processus de désignation des membres de cette institution d'appui à la démocratie".

Son argument repose sur le fait que, " les Chefs des confessions religieuses étaient incapables de désigner un président de la CENI, alors qu'on critique les politiciens. Les pères spirituels ont raté leur chance. Cette tâche devrait au moins être réservée à la Société civile dans son ensemble", pense-t-il.

Il faut rappeler que les 8 confessions religieuses n'ont pas trouvé un consensus lors du processus de désignation du président de la CENI. Après une guerre médiatique entre elles, l'Église catholique et ainsi que l’Église du Christ au Congo se sont retirées de la plateforme de confessions religieuses.

Joël Mesa Nzuzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *