RDC : Ce que Koffi Olomide a dit à Bahati Lukwebo

Koffi Olomide et Bahati Lukwebo.

Avant de recevoir l'artiste musicien, Koffi Olomide, le président du sénat, Modeste BAHATI LUKWEBO a conféré avec une délégation américaine venue lui parler de leur projet d'investissement en République Démocratique du Congo. Ce, dans le domaine de l'agriculture et de la pêche.

Une initiative qui consiste à accompagner la vision du président de la République de diversifier l'économie congolaise.

"Nous avons discuté de certains projets que nos partenaires américains veulent faire au Congo notamment en provinces. Ils sont prêts à travailler avec le gouvernement. Ils vont évoluer dans l'agriculture et la pêche. La première phase consistera à parcourir les provinces et cibler où ils vont travailler" a déclaré Muhindo Bernard, responsable de la délégation américaine.

L'artiste musicien Koffi OLOMIDE ,l'un des ambassadeurs de la musique congolaise s'est, quant à lui, entretenu avec le président de la haute chambre du parlement congolais. L'échange a tourné autour de plusieurs sujets d'actualité notamment sur la sensibilisation contre le Coronavirus.

Le patron du groupe Quartier latin est de ceux qui pensent que le vaccin est le meilleur moyen de lutter contre cette pandémie qui ravage le monde. Le "Grand Mopao" a ainsi exprimé son satisfecit d'avoir trouvé une oreille attentive auprès d'un professionnel de la politique congolaise, à savoir Modeste Bahati Lukwebo.

"C'est un professionnel de la politique. Si nous avions des Bahati dans notre pays, je pense que serait encore mieux. Et je le remercie d'avoir accepté de m'avoir accordé, du haut du sommet de l'État où il est, de m'accorder son temps. C'était aussi une visite de courtoisie", a dit Koffi Olomide au sortir de son entretien avec le speaker de la chambre haute du Parlement.

Par ailleurs, le premier vice-président du sénat a aussi déployé d'intenses activités ce week-end. Eddy MUNDELA a reçu plusieurs personnalités en audience. L'ambassadeur du royaume des pays bas était le premier à échanger avec Eddy MUNDELA, les deux personnalités ont évoqué les questions de la coopération parlementaire entre leurs pays respectifs.

Le président de la commission Nationale des droits de l'homme Mwamba Mushikonke MUAMUS a, pour sa part présenté la situation des droits de l'homme en RDC. L'administrateur directeur général de la Minière de BAKUANGA a clôturé la série d'audiences accordées part le premier vice-président du sénat ce week-end. La santé de la Miba était au centre de leur entretien.

Election-net.com/cellcom sénat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *