RDC : Ce que font les États-Unis pour couper la chaîne de financement des rebelles ADF

Mike Hammer ambassadeur des USA en RDC Ph. Patrick F. ABELY

Les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri traversent des moments de turbulences suite à l'activisme des combattants ADF qui sèment la terreur et la désolation dans des agglomérations.

L'ambassadeur des États-Unis en RDC, Mike Hammer est revenu sur cette situation dont les conséquences se répercutent sur le vécu quotidien de la population. Pour lui, les efforts sont fournis par le gouvernement de la RDC et ses partenaires afin d'éradiquer ce phénomène.

À la question d'election-net.com de savoir que font les États-Unis pour couper la chaîne de ravitaillement des rebelles ADF?, le diplomate américain n'a pas mâché ses mots.

"Nous travaillons avec notre département du trésor afin de sanctionner les leaders des ADF et pour couper le financement. Nous avons aussi des programmes de coopération des renseignements pour éviter que les militants d'autres pays entre en RDC. Toujours en discussion avec les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), on voit les besoins qui peuvent aider le travail de l'offensive militaire", a dit Mike Hammer lors de son passage en ville de Beni au Nord-Kivu.

Confiant, Mike Hammer reste convaincu que la rébellion ADF et d'autres groupes armés seront vaincus.

" Nous pensons qu’il y a des ressources nécessaires pour mettre plus de pression sur l’ADF et d’autres groupes armés", a-t-il rassuré.

Dieubon Mughenze depuis Beni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *